humanitaire

P1000946 P1010094 P1010331 P1020398

L’association UN RêVE AU SUD porte des projets humanitaires d’ateliers artistiques et d’ateliers d’art thérapie (branche RENAISSANCES) .

https://renaissancesarttherapie.wordpress.com/humanitaire

Elle organise des projets et des missions sur le terrain, collecte des fonds et des dons de matériel pour réaliser ces missions, achète du matériel à acheminer et laisser aux institutions et associations avec qui elle collabore dans ce cadre.

POUR SOUTENIR LA PROCHAINE MISSION

Vous pouvez faire un don sur le formulaire de l’association via la plateforme de Helloasso

https://www.donnerenligne.fr/un-reve-au-sud/faire-un-don

15555396_10154832786229660_32436205_o

Vous pouvez acquérir des tirages photo des anciennes missions : tirages 20 x 20 cm N/B au prix de 20 € (tirages encadrés bois 40 €). L’argent récolté servira à la collecte de fond de la prochaine mission.

Dernières missions :

OCTOBRE /  NOVEMBRE 2016

Mission effectuée pour l’association humanitaire CAMELEON aux Philippines

Caméléon est une association de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants victimes d’abus sexuels et défavorisés, ainsi qu’à leurs familles. Elle agit en faveur de :

  •  la protection, la reconstruction et la réinsertion des enfants victimes d’abus sexuels, et l’accompagnement social de leurs familles;
  •  l’éducation, la santé, l’insertion professionnelle et l’autonomie des jeunes défavorisés et de leurs familles;
  •  la sensibilisation aux droits de l’Enfant, la prévention de la maltraitance et des abus sexuels et le plaidoyer auprès des populations, des décideurs institutionnels ou politiques et des médias.
  • http://www.cameleon-association.org/

OCTOBRE 2014

Mission effectuée pour l’association humanitaire MISSION ENFANCE  en Colombie

A Ciudad Bolivar, banlieue-bidonville de Bogota, en Colombie, cette association a créé et soutient depuis 17 ans, une ludothèque qui accueille plus de mille enfants chaque mois. Ce projet est mené sous la direction et le contrôle d’une coordinatrice locale. Chaque enfant est suivi par des animatrices qui l’aident à évacuer la violence vécue au quotidien dans sa famille. Une station de radio, un journal et des matches de foot vont être lancés pour attirer les jeunes de 13 ans qui traînent dans les rues. Ciudad Bolivar fonctionnera en 2014 avec 7 personnes (bibliothécaire, ludothécaires, coordinateur, gardiens, femme de ménage). Des cours d’art martial sont aussi donnés ainsi que des cours de gymnastique aux mères, mais aussi un apprentissage de la lecture seront offerts aux jeunes.

Le conflit en Colombie aura provoqué 5,7 millions de déplacés. Pour la plupart paysans, les villageois se sont entassés dans les villes (Bogota est passée de 5 à 10 millions d’habitants) où la violence s’exerce encore aujourd’hui au quotidien sur les enfants. 80 % de ces familles sont logées de façon extrêmement précaire, dans des bidonvilles et des quartiers dits « d’invasion »… La drogue et la criminalité y règnent et les enfants en sont les premières victimes… L’association lutte contre cette violence exercée contre les enfants, à Bogota, mais aussi dans d’autres régions de Colombie, à travers l’implantation de ludothèques. En dix-neuf ans, l’association a créé un véritable réseau avec six centres, s’attachant à chaque fois à la problématique rencontrée par les enfants : Violence à Santa Marta et à la Uvita. Dénigrement racial à Condotto dans le Choco, chez les Afrodescendientes, les anciens esclaves des conquistadores. Oubli et pauvreté pour les Indiens d’Amazonie à Letitia. Un nouveau programme de ludothèque s’ouvre aussi dans le Yopal, en partenariat avec la société Perenco.

http://mission.enfance.org/